Jeanne et Justin, volontaires en service civique à la Ligue de l'enseignement de l'Ariège


Jeanne

Peux-tu te présenter ?
Bonjour, je m’appelle Jeanne Daydé, j’ai 23 ans et j’ai réalisé une mission de service civique de septembre à janvier à la Ligue de l’enseignement de l’Ariège.

Pourquoi avoir choisi le Service Civique ?
Comme Justin, j’ai fait un Master en Tourisme et le service civique était pour moi l’occasion de me créer de l’expérience et développer mes compétences tout en cherchant une opportunité professionnelle à côté.

Pourquoi avoir choisi cette association, cette mission ?
Ma mission durant le service civique a été de mettre en lumière la vie associative à travers, notamment, la création d’une lettre d’information numérique. Cette mission était le parfait mélange entre mes domaines de prédilection : le développement et la communication. Début décembre j’ai été embauchée en CDI par les Sites Touristiques de l’Ariège, le SESTA, en tant que chargée de communication web. Ne souhaitant pas rompre le service civique et “laisser tomber” ma mission du jour au lendemain, j’ai continué d'accompagner Mylène et Céline, en parallèle de mon emploi, jusqu’à fin janvier. La ligue de l’enseignement de l’Ariège, souhaitant trouver quelqu’un pour assurer la continuité de ma mission après mon départ, j’ai pensé à un ami, Justin, pour prendre le relais.

Qu’est-ce que le bénévolat, le Service Civique vous apporte ? Valeurs humaines, savoirs-faire…
Le service civique m’a permis d’avoir une première expérience dans un domaine qui me plaît, de me créer un nouveau réseau. Personnellement, il m’a permis d’être plus à l’aise pour parler et interagir face à un groupe de personnes et également de prendre conscience de ce dont je suis capable et de me faire confiance.

A l’issue du Service Civique, continuerez-vous votre engagement associatif ? Savez-vous ce que vous allez faire ?
Je ne suis pas engagée dans une association en particulier mais j’essaye d’apporter une contribution quand je le peux. Par exemple au secours populaire lors des campagnes dans les supermarchés, des dons aux associations caritatives, de protection des animaux ou autres.


Justin

Peux-tu te présenter ?
Bonjour, je m’appelle Justin Poinard, j’ai 24 ans et je réalise actuellement mon service civique à la Ligue de l’enseignement de l’Ariège.

Pourquoi avoir choisi le Service Civique ?
Je sors d’un Master en Tourisme, et le service civique est pour moi un moyen de préparer mon projet professionnel tout en mettant à profit mes compétences. Je devrai bientôt commencer une formation à distance indispensable pour la suite de mon projet. Le service civique me permet donc de développer mon expérience sur le terrain tout en me laissant le temps d’acquérir les connaissances qu’il me manque.

Pourquoi avoir choisi cette association, cette mission ?
Pour ma part je ne connaissais pas la Ligue, c’est une amie, Jeanne, qui m’en a parlé. Elle y faisait son service civique et, ayant trouvé un emploi, elle m’a proposé de poursuivre sa mission. C’est pour moi l'occasion de développer mon expérience sur le terrain et d’être utile aux associations locales. En effet, je suis chargé de valoriser les initiatives associatives grâce à un nouveau site internet et des lettres d’informations. Ma mission est d’aller rencontrer ces associations qui œuvrent avec les mêmes valeurs que la ligue pour les faire connaître et surtout pour qu’elles puissent se rencontrer et agir ensemble.


Qu’est-ce que le bénévolat, le Service Civique vous apporte ? Valeurs humaines, savoirs-faire…
Le service civique est un excellent moyen d’avoir une première expérience dans un domaine qui nous plaît ou, comme moi, d’en découvrir de nouveaux. Il représente également une action citoyenne, et bien qu’elle puisse paraître modeste à nos yeux, elle reste utile pour les personnes qui en bénéficient. Je suis heureux de participer à mon échelle à la vie de mon territoire. 

A l’issue du Service Civique, continuerez-vous votre engagement associatif ? Savez-vous ce que vous allez faire ?
En dehors de mon service civique, je suis adhérent à une association qui porte le Pyrène, la monnaie locale de l’Ariège, et je souhaiterais poursuivre cette aventure avec elle. D’ici là j’espère que j’aurai validé ma formation et que je pourrai lancer mon activité professionnelle.

Abonnez-vous à notre lettre d'information  :